Chiendent, Agropyron repens

Cycle de la plante

Plante vivace

Propagation

Reproduisant à partir de graines ou de tiges souterraines (rhizomes) de couleur pâle.

Tiges

Chaumes dressés, hauts de 30 à 120 cm (1-4 pi), qui pourront ne pas fleurir (A) durant la saison de croissance ou donner une mince inflorescence sans rameau appelée épi (C); noeuds (e) souvent violacés.

Feuilles

Feuilles plates, presque lisses; gaines des feuilles inférieures velues, celles des feuilles supérieures souvent lisses; gaines fendues, à bords chevauchants (f). Oreillettes (g) s'accrochant à la tige comme de petits crochets . Épi comportant un (rarement deux) épillet sessile (h, D) à chaque noeud (j).

Fleurs et fruits

épillet alternant de part et d'autre sur le rachis (axe central de l'épi) (k), leur côté plat orienté vers le rachis; chaque épillet a de 3 à 7 florules (« graines ») (m) situés côte à côte entre deux glumes externes (balle) (n), est dépourvu d'arêtes (D) ou possède des arêtes (soies) courtes (p). Floraison de juin à septembre.

Rhizomes

Les rhizomes sont pourvus de noeuds (a) et d'entrenoeuds (b), ainsi que d'extrémités très pointues, blanches et dures (c). Les racines et ramifications naissent de ces noeuds. Certaines ramifications se tournent vers le haut et se transforment en tiges feuillues; d'autres s'allongent et se ramifient horizontalement, sous la surface. Chaque entrenoeud est partiellement recouvert d'une courte gaine (d) brun clair, écailleuse et sèche. Elle se distingue du brome inerme par son épi mince, sans ramifications (C), ses oreillettes (g), sa gaine fendue (f) et ses rhizomes pâles à extrémités pointues (c), recouverts de courtes gaines (d) écailleuses.

Habitat

On trouve le chiendent partout en Ontario, dans les champs cultivés, les pâturages, les lieux incultes, les servitudes, les pelouses et les jardins, peu importe le type de sol. C'est la graminée adventice vivace la plus envahissante de l'Ontario et du Canada.

Compétitivité

Maïs: 4% et 15% en pertes de rendements à 1 et 5 plants/m2 respectivement. Soya: 4% et 18% en pertes de rendements à 1 et 5 plants/m2 respectivement.

Traits distinctifs

Elle se distingue du brome inerme par son épi mince, sans ramifications (C), ses oreillettes (g), sa gaine fendue (f) et ses rhizomes pâles à extrémités pointues (c), recouverts de courtes gaines (d) écailleuses.

Toxicité Générale

Chiendent n'est pas connu pour être toxique.

Issues De Santé Humaine

Chiendent peut causer des allergies (hayfever).

Qualité De Fourrage

Aucune information n'existe actuellement.

Souvent méprise pour

Muhlenbergie feuillée

Rang - Maïs

Classement selon le grade

↑ 10

 

Rang - Soya

Classement selon le grade

↑ 14

 

Lutte Biologique

Actuellement aucun disponible pour cette mauvaise herbe. http://res2.agr.ca/Lethbridge/weedbio/index_f.htm pour recherche sur de lutte biologique contre les mauvaise herbe.

Biopesticide

Actuellement aucun disponible pour cette mauvaise herbe en maïs et soja.

Resistance aux herbicide

Aucun cas documenté de résistance aux herbicides en Ontario à ce jour.


Numéro de l'image1.

Chiendent. A. Plante sans fleur B. Base du limbe C. Épi D. Épillet.


Numéro de l'image2.

Ligule: membraneuse, très petite et difficile à voir.


Numéro de l'image3.

Auricle: présent à la base du limbe de la feuille.


Numéro de l'image4.

Rhizomes: très pointus et ancrés profondément dans le sol.


Numéro de l'image5.

Inflorescence.