Liseron des champs, Convolvulus arvensis

Cycle de la plante

Plante vivace

Propagation

Se reproduisant à partir de graines et de son réseau de racines souterraines.

Tiges

Tiges minces, lisses ou pubescentes, ou finement poilues, habituellement volubiles ou ondulées, procombantes ou grimpantes s'enroulant sur tout objet avoisinant (b).

Feuilles

Les feuilles sont alternées (une par noeud), à court ou long pétiole, de forme variable, mais généralement cunéiformes constituées de deux lobes basilaires (c) et les bords lisses sont parfois longs et étroits (d) ou plus larges (e) et presque circulaires à l’exception des deux lobes basilaires.

Fleurs et fruits

Les fleurs à longs pédicelles (f) naissent sur l’aisselle des feuilles et la tige de la fleur est toujours constituée de deux petites bractées (g) vertes et étroites situées à une certaine distance sous la fleur. Les fleurs présentent cinq petits sépales verts (h) et une corolle en entonnoir blanche ou rosâtre, de 2 à 2,5 cm de diamètre quand elles sont épanouies. Les gousses arrondies, d'environ 5 mm de longueur, renferment une à quatre graines d'environ 3 mm de longueur, en forme de poire, à trois angles, avec un côté arrondi et de minuscules bosses grisâtres. La période de floraison a lieu de la mi-juin jusqu'à l'automne.

Rhizomes

Un réseau de racines souterraines blanchâtres très étendues et très persistantes (a).

Habitat

Les liserons des champs poussent de part et d’autre en Ontario dans les champs cultivés, les jardins, les pelouses, les bordures des routes et dans les terrains vagues.

Traits distinctifs

Il se distingue du liseron des haies, également doté de racines vivaces, par ses feuilles plus petites, ses fleurs dont le diamètre ne dépasse habituellement pas 2,5 cm et les deux petites bractées situées vers le milieu du pédicelle de la fleur, qui n'enclavent jamais la base de la fleur. Contrairement à la renouée liseron, il s’agit d’une plante vivace constituée de racines blanches, charnues, filiformes et très rampantes produisant de nouvelles pousses et se développant en peuplements; il se distingue par ses fleurs blanches ou rosâtres, en entonnoir et à long pédicelle et parce qu’il est dépourvu d'ochréas (gaines membraneuses) autour de la tige, à la base de chaque pétiole.

Lutte Biologique

Acarien galligène (Aceria malherbae) Disponibilité: http://www.mcclay-ecoscience.com/agents.htm pour connaître la disponibilité.


Numéro de l'image1.

Liserons des champs. A. Plant reproduit à partir d’une racine horizontale. B. Portion de tige florifère enroulée autour d'un support vertical.


Numéro de l'image2.

Cotylédon et premières véritables feuilles d’un jeune plant de liseron des champs.


Numéro de l'image3.

Jeune pousse de plante.


Numéro de l'image4.

La feuille cunéiforme du liseron des champs.


Numéro de l'image5.

Plante mature fleurissante.


Numéro de l'image6.

Fleurs de liseron des champs.


Numéro de l'image7.

Graines de liseron des champs.