Panic d'automne, Panicum dichotomiflorum

Cycle de la plante

Annuelle

Propagation

Ne se reproduisant que par graines.

Tiges

Chaumes, uniques ou nombreux, de 10 à 180 cm (4 po-6 pi) de longueur, dressés, étalés ou couchés sur le sol, issus d'un réseau grossier de racines fasciculées; prennent souvent racine à l'endroit des noeuds en contact avec le sol; s'incurvent habituellement à chaque noeud (a), donnant une apparence générale en zigzag.

Feuilles

Feuilles et gaines foliaires inférieures des très jeunes plantes finement velues (b), feuilles et gaines situées plus haut habituellement glabres; noeuds (a) du chaume gros et saillants; gaines un peu gonflées (c) ou entourant lâchement le chaume juste au-dessus de chaque noeud; gaines fendues (B), à bords (d) membraneux, blancs ou incolores, très minces, séparés ou chevauchants; pour ligule (e), une frange de poils de 1,5 à 3 mm (1/16-1/8 po) de longueur; pas d'oreillettes.

Fleurs et fruits

"pour inflorescence, plusieurs panicules très ramifiées; panicule terminale (C) large et touffue, de 15 à 50 cm (6-20 po) de longueur et presque aussi large, dont les ramifications sont minces, mais assez rigides; panicules (f) des rameaux inférieurs petites, compactes et demeurant souvent partiellement enfermées (g) dans leurs gaines. Épillets (h) uniques, de 2,5 à 2,7 mm (1/10 po) de longueur et de 1,0 à 1,1 mm (1/25 po) de largeur, portés à l'extrémité de rameaux minuscules, contenant chacun une seule florule (« graine »), gris-brun, veinée de 5 lignes beiges parallèles; florules de 1,8 à 2,0 mm (1/14-1/12 po) de longueur et de 0,9 à 1,0 mm (1/25 po) de largeur. Floraison d'août à septembre. "

Rhizomes

Systèmes fibreux de racine.

Habitat

Le panic d'automne géniculé est une plante indigène de l'est de l'Amérique du Nord. Depuis 1968, il est cependant devenu une mauvaise herbe importante dans les terres cultivées. Il infeste maintenant des milliers d'acres des meilleures terres à maïs dans les 6 comtés du sud-ouest de l'Ontario et de nombreuses terres dans tous les comtés situés au sud et à l'ouest d'une ligne allant de Hamilton à Grand Bend. On ne l'observe qu'à l'occasion le long des cours d'eau près de Bear Creek, au sud-est d'Ottawa, et dans plusieurs terrains incultes à Ottawa et le long du Saint-Laurent.

Compétitivité

Maïs: 2% et 10% en pertes de rendements à 1 et 5 plants/m2 respectivement. Soya: 2% et 10% en pertes de rendements à 1 et 5 plants/m2 respectivement.

Traits distinctifs

Il se distingue du panic capillaire par sa panicule plus grossière, ses chaumes en zigzag plus longs, et ses feuilles et gaines glabres. Il se différencie du panic millet par ses feuilles et ses gaines glabres dans la partie supérieure de la plante, ses épillets plus petits et des « graines » uniquement gris-brun.

Toxicité Générale

Panic d'automne n'est pas connu pour être toxique.

Issues De Santé Humaine

Panic d'automne n'est pas un allergène connu.

Qualité De Fourrage

Aucune information n'existe actuellement.

Rang - Maïs

Classement selon le grade

↑ 12

 

Rang - Soya

Classement selon le grade

↑ 19

 

Lutte Biologique

Actuellement aucun disponible pour cette mauvaise herbe. http://res2.agr.ca/Lethbridge/weedbio/index_f.htm pour recherche sur de lutte biologique contre les mauvaise herbe.

Biopesticide

Actuellement aucun disponible pour cette mauvaise herbe en maïs et soja.

Resistance aux herbicide

Aucun cas documenté de résistance aux herbicides en Canada à ce jour.


Numéro de l'image1.

Panic d'automne géniculé A. Plante B. Base de la feuille C. Panicule D. Deux épillets.


Numéro de l'image2.

Ligule: velue.


Numéro de l'image3.

Limbe de la feuille: jeunes plantules: la surface inférieure de la feuille est très velue mais devient moins velue avec l'âge. Plantules plus matures: lisses et glabres avec une nervure centrale très proéminente.


Numéro de l'image4.

Gaine de la feuille: Les pourtours sont glabres.


Numéro de l'image5.

Inflorescence.


Numéro de l'image6.

Plante adulte.