Renouée persicaire, Polygonum persicaria

Cycle de la plante

Annuelle

Propagation

Ne se reproduisant que par graines.

Tiges

Tiges dressées, issues d'une racine pivotante, de 20 à 100 cm (18-40 po) de hauteur, vertes ou rougeâtres, lisses sauf à la hauteur des noeuds légèrement renflés (a); chaque noeud est doté d'un ochréa velu (gaine membraneuse entourant la tige) (b, B).

Feuilles

Feuilles alternes (1 par noeud), elliptiques, étroites, de 2 à 15 cm (4/5-6 po) de longueur, verdâtres sur le dessus et légèrement plus pâles sur le dessous, portant en général une tache (c) rougeâtre, brunâtre ou violacée au milieu; dessous de la feuille souvent un peu rêche, avec de minuscules bosses, mais jamais glanduleux ni velu; l'ochréa (b, B) enrobe 3 fois la tige au-dessus de chaque noeud (a) à la base du pétiole, est membraneux, garni de poils (d) courts, pointant vers le haut, et son bord supérieur est cilié, c'est-à-dire muni d'une frange de poils (e) courts et dressés d'environ 1 à 2 mm (1/25-1/12 po) de longueur.

Fleurs et fruits

Fleurs petites, serrées les unes contre les autres pour former d'étroits épis cylindriques, de 1 à 4,5 cm (2/5-2 po) de longueur, au sommet des tiges et des rameaux; chaque fleur a 5 sépales rosâtres, parfois presque blancs, de 2 à 4 mm (1/12-1/6 po) de longueur; graines noires et luisantes, plus ou moins enveloppées dans les sépales à maturité, longues d'environ 2 mm (1/12 po), de section soit triangulaire-arrondie soit légèrement lenticulaire ou aplatie; graine souvent un peu plus épaisse au centre; chez le jeune plant, cotylédons (feuilles embryonnaires) d'environ 8 à 12 mm (1/3-1/2 po) de longueur et 2 à 3 mm (1/12-1/8 po) de largeur, rétrécis aux deux bouts et à face inférieure rougeâtre; l'axe hypocotylé est souvent de couleur variant du rougeâtre au vert brunâtre; les cotylédons flétrissant (f) rapidement lorsque la tige se développe. Floraison de juin à septembre.

Rhizomes

Un système fibreux de racine avec un taproot peu profond.

Habitat

La renouée persicaire est une mauvaise herbe introduite que l'on trouve dans les champs cultivés, quelle que soit leur texture, partout en Ontario, ainsi que sur les bords de routes et les terrains incultes.

Compétitivité

Maïs: 3% et 13% en pertes de rendements à 1 et 5 plants/m2 respectivement. Soya: 4% et 15% en pertes de rendements à 1 et 5 plants/m2 respectivement.

Traits distinctifs

On distingue la renouée persicaire des autres membres de la famille des Polygonacées grâce aux caractéristiques suivantes : envers des feuilles dépourvu de poils blancs enchevêtrés ou de glandes jaunâtres; ochréa (b, B) velu (d) en surface, et frangé de poils (e) plus longs en bordure; absence de glandes sur la partie supérieure des tiges, près des épis de fleurs. La tache (c) rougeâtre ou violacée habituellement présente sur la face supérieure des feuilles ne peut être considérée comme un trait distinctif fiable de la renouée persicaire; en effet, celle-ci en est parfois dépourvue. En outre, cette tache est fréquemment observée sur les feuilles d'autres espèces.

Avantages d'espèces

Les feuilles sont comestibles et quelques membres de smartweed des posess de famille une saveur de "peppery."

Souvent méprise pour

Renouée scabre (POLSC), Renouée de Pennsylvanie (POLPY)

Rang - Maïs

Classement selon le grade

↑ 33

 

Rang - Soya

Classement selon le grade

↑ 24

 

Lutte Biologique

Actuellement aucun disponible pour cette mauvaise herbe. http://res2.agr.ca/Lethbridge/weedbio/index_f.htm pour recherche sur de lutte biologique contre les mauvaise herbe.

Resistance aux herbicide

Aucun cas documenté de résistance aux herbicides en Canada à ce jour.


Numéro de l'image1.

Renouée persicaire. A. Plante. B. Portion de tige avec pétiole et ochréa. Persicaire pâle. C. Portion de tige montrant la face inférieure du limbe, le pétiole et l'ochréa. Renouée de Pennsylvanie. D. Portion de tige inférieure avec pétiole et ochréa. E. Portion de tige supérieure avec pétiole et ochréa.


Numéro de l'image2.

Plantule - Renouée persicaire.


Numéro de l'image3.

Feuille - Renouée persicaire.


Numéro de l'image4.

Ochréas de la tige - Renouée persicaire.


Numéro de l'image5.

Inflorescence - Renouée persicaire.


Numéro de l'image6.

Plante adulte - Renouée persicaire.