Pissenlit, Taraxacum officinale

Cycle de la plante

Plante vivace.

Propagation

Se reproduit seulement par germination.

Tiges

Les tiges sont lisses, aphylles, succulentes et tubulaires. Elles contiennent un suc laiteux visible lorsque brisées.

Feuilles

En rosette basilaire, les feuilles allongées sont lobées profondément et irrégulièrement le long de chaque côté ou parfois légèrement dentées. La quantité et la forme des lobes ou des dents varient énormément d'une plante à l'autre.

Fleurs et fruits

Les inflorescences jaune vif mesurent de 3,2 à 5 cm de diamètre. Elles se développement séparément sur de longues tiges lisses, aphylles, sans rameau et creuses naissant parmi les feuilles de la rosette. Seuls les rayons (en forme de ruban) sont exposés. La rangée externe de bractées involucrées est courte et étalée ou ployée. Les tiges porte-graines blanches plus ou moins sphériques mesurent de 3,5 à 5 cm de diamètre. Les graines sont longues, minces et à bec fin surmonté d'une aigrette blanche touffue (pappe ou « parachute »). Toute la plante contient un suc laiteux blanc collant. La floraison a lieu du début du printemps à la fin de l'automne.

Rhizomes

Une racine pivotante épaisse et enracinée en profondeur.

Habitat

Le pissenlit pousse partout à travers l’Ontario, dans pratiquement tous les milieux, des clairières en pleine forêt aux champs cultivés, et des versants rocailleux, aux jardins et aux pelouses fertiles.

Traits distinctifs

Il se distingue des autres plantes à suc laiteux et à feuilles lobées ou divisées, au stade de rosette, par la texture douce et les lobes irréguliers de ses feuilles, par l'absence d’aiguillons sur ses bords ou sur ses nervures médianes, par la surface lisse ou légèrement poilue de ses feuilles et par sa longue racine pivotante enracinée profondément. Les plantes fleurissantes se distinguent par leurs grosses inflorescences jaunes à rayons séparés (en forme de ruban) et solitaires sur de longs pédicelles sans rameau, aphylles et creux. Ceux-ci naissent parmi les feuilles de la rosette et sont surmontés par des tiges porte-graines blanches, sphériques mesurant jusqu'à 5 cm de diamètre.

Culture populaire

Plusieurs chansons parlent du pissenlit. La plus populaire a été écrite par The Rolling Stones.

Donées historiques

Membre de la famille des amarantes sans être indigène à l’Ontario. L'acnide tuberculée a été détectée pour la première fois dans le comté de Lambton en 2002. L’amarante tuberculée (Amaranthus turbriculatus), une plante apparentée, a été documentée en Ontario depuis la fin des années 1800 et pousse principalement le long des voies d'eau et des plages.


Numéro de l'image1.

Pissenlit. A. Plante. B-F. Variations de la forme et du lobe de feuilles de différentes plantes. G. 1 « graine »


Numéro de l'image2.

Semis


Numéro de l'image3.

Profil de feuille.


Numéro de l'image4.

Rosette.


Numéro de l'image5.

Plante portant à la fois des tiges porte-graines en floraison et matures.


Numéro de l'image6.

Inflorescence jaune de pissenlit.


Numéro de l'image7.

Tige porte-graines de pissenlit.